Chauffage par aérothermie : est-ce une bonne solution ?

Raphaël Calorin

Publié le

chauffage par aérothermie
Notez cet article

Le chauffage par aérothermie est l’un des nouveaux systèmes auxquels la plupart des ménages et entreprises ont aujourd’hui recours. Il est réputé pour être une méthode naturelle de chauffage avec la possibilité de réaliser des économies à divers niveaux. Qu’est-ce que le chauffage par aérothermie et qu’en est-il de son efficacité ? Nous allons détailler tout ça dans cet article

Qu’est-ce que l’aérothermie et son principe de fonctionnement ?

L’aérothermie est une technique de chauffage et de refroidissement utilisant l’air comme source d’énergie. Elle peut être appliquée à des appareils de chauffage, des climatiseurs, des fours et des réfrigérateurs. La majorité des systèmes aérothermiques sont conçus pour tirer le maximum d’avantages de l’air, à la fois comme source directe d’énergie et comme moyen de stocker et transporter l’énergie.

Le principe de fonctionnement de l’aérothermie est basé sur un système dans lequel la chaleur est acheminée sur un circuit type « à trois fluides ».

  1. Le circuit commence par le condenseur qui reçoit l’air à haute température.
  2. L’air sera alors amené au compresseur, qui pressurise le fluide à haute température.
  3. Ce fluide se dirige ensuite vers l’évaporateur où il est refroidi avant de repartir vers le condenseur pour être réchauffé de nouveau.

La chaleur par exemple, est ensuite transmise à un plancher chauffant ou à des radiateurs à accumulation, dans le cas du chauffage.

Ce cycle continu fait circuler l’air entre les différents composants du système. Il permet d’assurer un échange thermique entre les différentes pièces du système. Le cycle thermodynamique est alimenté par la force motrice du ventilateur qui actionne la chaîne de composants du système.

Sur le même thème :  10 Conseils simples pour économiser des centaines d'euros sur votre chauffage cet hiver

Les avantages et inconvénients d’un chauffage par aérothermie

L’aérothermie est une technologie qui puise des calories dans l’air extérieur afin de produire du chauffage et/ou de la climatisation. Les avantages d’un tel système de chauffage ne sont pas négligeables, même s’il présente aussi des limites.

Les avantages

Comparé à d’autres systèmes pour le chauffage et la climatisation, le coût d’installation des systèmes d’aérothermie est raisonnable. Cela est surtout dû au faible coût des matériaux utilisés et leurs performances élevées sans nécessiter de grands entretiens.

De plus, les pompes à chaleur qui relèvent des systèmes d’aérothermie sont faites pour durer. Une fois installées correctement, elles peuvent fonctionner pendant 25 ans sans grand souci, à condition qu’elle soit entretenue selon les recommandations.

Les systèmes d’aérothermie permettent également une consommation très faible d’énergie par rapport aux autres systèmes traditionnels. Plus précisément, les pompes à chaleur ont un COP (Coefficient performance) qui est 12 fois meilleur que les systèmes de chauffage classiques. Pour finir, ce chauffage est réputé pour une faible émission de CO2 et donc un bilan carbone très favorable.

Les inconvénients

Un point défavorable peut être le niveau sonore supplémentaire généré par la pompe à chaleur ou sa ventilation intégrée. Toutefois, cet inconvénient peut être dû à une installation mal exécutée et peut être résolu si vous contactez un professionnel compétent.

Parfois, lorsque des travaux supplémentaires sont nécessaires pour adapter votre maison au chauffage par aérothermie, les coûts supplémentaires liés à cet aménagement peuvent rendre l’installation plus chère que prévu.

Coût et rentabilité de l’installation d’un chauffage aérothermique

Le coût de l’installation d’un système est un critère important dans le choix de votre chauffage.

L’installation d’un chauffage aérothermique s’avère être très avantageux pour les propriétaires qui souhaitent un bon équilibre entre le coût et la rentabilité de l’investissement.

L’utilisation de technologies de pointe permet aux chauffages aérothermiques d’être extrêmement économiques à l’utilisation, car ils consomment moins d’énergie. De plus, comparés à d’autres systèmes, les chauffages aérothermiques sont particulièrement abordables à l’achat.

Sur le même thème :  Pompe à Chaleur : Anticiper le grand froid avec une maintenance préventive ! Faisons le point.

Lorsque vous décidez de procéder à leur installation dans votre maison ou votre entreprise, vous bénéficiez également des subventions accordées par le gouvernement pour promouvoir le développement d’une économie durable. Ces aides financières peuvent réduire considérablement le coût de votre projet et peuvent être compensées par une baisse significative des factures d’énergie.

De même, une installation de chauffage aérothermique procure une meilleure isolation thermique et donc un meilleur confort thermique, quelle que soit la saison. Par conséquent, lorsque ces dispositifs sont correctement installés et entretenus, leurs propriétaires ne se retrouvent pas à payer des factures exorbitantes.

De plus, comme la chaleur produite par ces appareils se diffuse uniformément à travers le bâtiment, il n’est pas nécessaire de rajouter des sources supplémentaires pour répartir la température. Cela permet aux propriétaires de réduire les coûts des travaux supplémentaires liés à la maintenance et l’installation des systèmes plus complexes.

Les aides financières disponibles pour un chauffage aérothermique

Pour vous aider à faire des économies, plusieurs aides financières sont à votre disposition. Vous avez par exemple le crédit d’impôt pour la transition énergétique et le certificat d’économies d’énergie. Ils vous permettent de bénéficier jusqu’à 30 % du coût des travaux liés à l’installation de chauffage aérothermique sous forme de remboursement partiel ou total de l’impôt sur le revenu.

Il y a également la prime énergie qui est mise en place par les gestionnaires des réseaux publics (GDF Suez, EDF…). Elle contribue au financement des systèmes de chauffage ou production d’eau chaude sanitaire alimentés par les énergies renouvelables ou les systèmes de basse consommation. Elle varie selon plusieurs critères (type de système, surface totale à chauffer…).

Certaines régions proposent des aides supplémentaires aux particuliers qui souhaitent installer un chauffage aérothermique chez eux. Ces subventions peuvent couvrir jusqu’à 15 % du budget de l’opération et compenser une partie non négligeable des dépenses.

Sur le même thème :  Et si le chauffage au bois n'était pas la meilleure solution ? Découvrez pourquoi

Pour finir, vous avez les aides de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat. Cette institution publique complète, voire remplace, certains aides mentionnés ci-dessus pour limiter le coût des travaux, quel que soit le type d’habitat ainsi que sa situation géographique.

Raphaël Calorin
Partager l'article, ne gardez pas cette info pour vous ;)