7 bonnes idées pour créer ou transformer une maison écologique

Créer maison écologique

Les 7 bonnes idées pour créer votre maison écologique
L’écologie se fait une place de plus en plus importante dans nos intérieurs. Voici nos recommandations pour créer chez vous une ambiance déco-lo !

Assainir l’air de votre maison écologique


Vous mangez bio ? Vous privilégiez le vélo pour vos déplacements ?

Et votre garde-robe comprend quelques basiques en coton bio ?
La prochaine étape est donc de consacrer cet élan éco-citoyen à votre intérieur…

Et le premier pas pour se lancer dans une maison écologique, c’est d’assainir l’air en misant sur les petits trucs naturels.

Oubliez d’ores et déjà les sprays ou autres bâtonnets d’encens qui libèrent dans l’air des particules irritantes et nocives et misez plutôt sur les bonnes vieilles méthodes naturelles : la plupart vous permettront à moindre frais d’assainir l’air de votre logement sans polluer la planète.

Premier conseil, de bon sens, pensez à aérer votre logement tous les jours, même l’hiver quand il fait très froid : de nombreuses études ont en effet montré que nos intérieurs sont bien plus pollués que l’environnement extérieur.

pensez à aérer votre logement tous les jours, même l'hiver. C'est le premier pas vers la maison écologique
pensez à aérer votre logement tous les jours, même l’hiver

Abusez également des plantes vertes : en plus d’être très décoratives, certaines ont des vertus assainissantes indéniables. L’azalée avale l’ammoniaque, le philodendron et le ficus ne font qu’une bouchée des vapeurs qui accompagnent les produits de traitement du bois et le chlorophytum, la plus vorace de toutes, vous débarrasse du formaldéhyde, du monoxyde de carbone, du benzène et du trichloréthylène.

Pour en avoir le coeur net, jetez donc un oeil aux réalisations des Jardins de Babylone : toutes les combinaisons sont possibles, ou presque, à condition d’avoir la main verte !
Vous étiez adeptes des odeurs d’encens ? Pourquoi ne pas le remplacer par le papier d’Arménie : naturel et écologique, il était utilisé il y a un siècle par les pharmaciens pour lutter contre les microbes lors des épidémies de grippe.

Il est aujourd’hui une alternative intéressante pour ceux qui veulent imprégner leur atmosphère d’une empreinte parfumée sans faire appel aux odeurs de synthèse.

Une bougie d’ambiance « papier d’Arménie » a même été créée dernièrement pour prolonger le plaisir. Testa Maura édite, quant à elle, une nouvelle bougie bio qui inaugure le début d’une longue série : composée d’huiles essentielles corses 100% bio, cette bougie est en effet le premier produit d’une nouvelle gamme de produits pour le bien-être et la maison écologique.

Pour assainir l’air de votre maison, faites également un tour sur vos produits ménagers : il est tout à fait possible de bien nettoyer sa maison avec des produits écologiques.

S’éclairer en économisant l’énergie


Sans retourner complètement à l’ambiance éclairage à la bougie -pourtant bien sympathique-, vous pouvez aussi être attentif aux lumières que vous utilisez.

Ampoule LED à filament
Ampoule LED à filament


Outre les conseils de base qui visent à ne pas gaspiller l’électricité, vous pouvez opter pour des modèles basse consommation. D’ailleurs, savez-vous que d’ici à quelques années les ampoules traditionnelles seront toutes remplacées par des ampoules à économie d’énergies ?

Ces dernières ont la particularité d’éclairer autant qu’un modèle à incandescence classique, mais en utilisant jusqu’à 80% d’électricité en moins. En les utilisant, vous faites un geste pour l’environnement et vous préservez également votre porte-monnaie en réduisant votre facture d’électricité.

De plus en plus de marques ont lancé sur le marché des modèles à économie d’énergies : Onlypure édite une ampoule purifiante qui combine la photocatalyse et I’émission d’ions négatifs pour combattre la poussière, assainir l’air et supprimer les odeurs : d’une pierre, trois coups, si l’on peut dire !

De son côté, Osram, connue et reconnue dans le monde de l’éclairage, a lancé une nouvelle gamme d’ampoules halogènes à économie d’énergie : elles fonctionnent grâce à la technologie IRC (Infra Red Coating) fondée sur la récupération de chaleur.

Elles permettent une économie de 30% tout en offrant une même qualité de lumière. Ainsi, en remplaçant une ampoule halogène standard par une ampoule à économie d’énergies, on peut passer d’une durée de vie de 2 000 heures à 5 000 heures ! Un sacré gain pur votre maison écologique !

Préserver les ressources d’eau


D’économie, il en est encore question en partie, lorsqu’il s’agit de parler consommation d’eau et éco-citoyenneté.
De plus en plus d’appareils ménagers nous rendent la vie facile, certes, mais visent également à utiliser avec parcimonie l’eau nécessaire pour le lavage.

Nous vous avons déjà présenté quelques innovations intéressantes en la matière ( : lavage à la vapeur, boîtier à lessive intelligent, etc… Sachez que les innovations sont constantes et que les industriels rivalisent d’ingéniosité pour nous proposer des appareils de plus en plus performants mais aussi de plus en plus respectueux de l’environnement. Miele a ainsi sorti un lave-vaisselle peu vorace en énergie et doté de la capacité d’utiliser jusqu’à 45% d’eau en moins que ses concurrents.

Haier, 4ème producteur d’électro-ménager au monde, vient de sortir un lave-linge qui n’utilise aucune lessive. Celui-ci utilise le principe de l’électrolyse pour débarrasser le linge de ses saletés. Aucun rejet de substances de lavage à déplorer ! Il est également classé en catégorie A pour l’économie d’énergie.

recuperer eau de pluie

Un beau progrès…Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un jardin ou d’un balcon, vous savez sans doute que vous pouvez disposer d’une eau totalement gratuite grâce à la récupération d’eau de pluie ! Loin d’être anecdotique, surtout sous nos latitudes arrosées, celle-ci permet de préserver les ressources aquatiques parfois mises à mal par l’utilisation intempestive de l’eau du robinet.

Lors des pluies d’orage, un récupérateur d’eau de pluie peut engranger jusqu’à 500 litres d’eau : non négligeable ! Là aussi, les marques font des efforts et proposent des modèles qui se fondent presque au décor. On oublie le vieux tonneau de récup’ au fond du jardin et on passe à la maison écologique

Se chauffer


Aux belles soirées d’été passées au jardin vont succéder les longues soirées d’hiver, blottis autour de la cheminée.
Dans ce domaine également, de grands progrès ont été réalisés pour gagner à la fois en simplicité et durabilité. Des cheminées fonctionnant au bioéthanol ont fait leur apparition, pour le plus grand plaisir de tous, car en plus d’être écolo, elles sont très simples d’utilisation.

Aucune installation particulière n’est nécessaire pour en profiter : on les pose où l’on veut et on peut même les déplacer.
Le foyer, entièrement ouvert, n’a pas à pâlir de la convivialité qu’il procure : il mime à merveille les grandes flambées de feu de bois, les inconvénients en moins. Car ces cheminées ultra-tendance utilisent du bio-éthanol, un alcool fabriqué à partir de végétaux (maïs, céréales, betteraves) et ne nécessitent donc aucun entretien : nec plus ultra, aucun déchet visible, tout au plus un peu de vapeur d’eau et de gaz carbonique dégagé par la combustion de l’alcool.

cheminée bio éthanol

Un système esthétiquement satisfaisant (il existe une quantité de modèles muraux ou qui se posent, sans conduit de cheminée), durablement écologique et surtout furieusement tendance !

Et si elles se positionnent avant tout comme des instruments d’ambiance, elles peuvent tout de même se révéler de bons chauffages d’appoint.
De nombreuses marques se sont lancées sur ce marché qui sera un des must-have de l’hiver : Vestae en propose une large gamme dont le très coloré modèle Ibiza qui se décline en une centaine de coloris. Edendeco en propose de très chics qui feront fureur lors de vos veillées entre amis, tout comme Ecosmart, qui a dessiné des modèles esthétiquement très appréciables. Succès garanti pour votre maison écologique !

Profiter de l’énergie solaire pour votre maison écologique

Et si vous êtes tenté par les systèmes d’avenir, le solaire commence à faire sa place dans le monde du chauffage.
De plus en plus de sociétés proposent des solutions complètes pour bénéficier des atouts de l’astre du jour. Ne vous y trompez pas : l’énergie solaire est disponible pour tous, partout : ce n’est pas parce que votre région semble souffrir d’un déficit en capital soleil que cette énergie doit être mise de côté.

panneau solaire
Panneau solaire

Bien au contraire ! Elle peut par exemple servir à chauffer un ballon d’eau chaude et dans le meilleur des cas, suite à une installation adéquate, permettre de chauffer intégralement votre intérieur.

L’entreprise allemande Solar World, spécialisée dans l’énergie solaire, propose ainsi un toit entièrement muni de capteurs solaires qui permettent de restituer dans votre foyer la chaleur dégagée par l’astre du jour ; Schüco propose, quant à lui, des panneaux intégrables au toit pré-existant.

En plus d’être écolo, car non polluant et mettant à profit une énergie renouvelable, ce système donne une allure moderne aux maisons qu’il équipe, et présente l’avantage d’être une solution adaptable au logement neuf ou à la rénovation de votre maison écologique. Et puis surtout, le solaire permet de disposer d’aides à l’installation ou de crédits d’impôts. Un argument qui peut aider à franchir un pas de plus !

Fouler un sol presque naturel…


Coté sol, là aussi on peut combiner le beau et le bon pour l’environnement.
Si les matières naturelles comme le jonc de mer, le coco, le bambou et le sisal ont le vent en poupe, les linoléums percent également sur le marché des revêtements de sol. Plusieurs fabricants proposent une gamme constituée d’huile de lin, de farine de bois et de pigments naturels.
Vous marcherez désormais vers un retour aux sources.

Aged parquet floor. Natural oak tree texture.
le grand gagnant de ce panorama écolo reste le bois


Mais le grand gagnant de ce panorama écolo reste le bois : mais pas question d’aller le chercher n’importe où. Au sol, les parquets misent sur le bois issu de forêts éco-gérées (bois PEFC ou FSC, voir encadré) qui donne un côté à la fois naturel et chaleureux à votre intérieur tout en étant facile d’entretien et résistant.


Mais attention à la finition : rien ne sert en effet d’avoir un parquet labellisé si l’on utilise des colles avec solvant ou des vernis polluants. Misez donc si c’est possible sur une pose clouée qui se révèle la solution la plus « verte ». Et si ce n’est pas possible, il existe des colles naturelles qui ne contiennent pas de solvant ni de formaldéhyde. Même chose pour l’huile qui entretient votre parquet : optez pour des solutions végétales à base de lin.

Vous pourrez ainsi y poser de jolis meubles, que vous aurez choisi forcément en bois issus de forêts éco-gérées ou en matière plastique recyclée. Mais là, on vous laisse maître de vos inspirations.

Choisir des murs bio

Peintures, chaux, papiers peints… Les marques prennent le pli !
Là aussi les revêtements respectant l’environnement, et vous, par la même occasion, sont de mise pour votre maison écologique.

Exit donc les peintures à l’huile ou glycéro qui contiennent une multitude de solvants (qui s’évaporent au séchage). Haro également sur les peintures à l’eau qui contiennent des éthers de glycol. Misez tout d’abord sur les revêtements naturels.

pas de peinture à l'huile dans une maison écologique !
pas de peinture à l’huile dans une maison écologique !

La chaux est l’exemple par excellence : même si le temps de séchage est plus long (ce qui témoigne de l’absence de substances volatiles), le rendu final n’est jamais décevant. Avantage supplémentaire, la chaux laisse respirer les murs, ce qui permet de lutter contre l’humidité dans certaines pièces.

Ne vous inquiétez pas du choix dont vous pourrez disposer en matière de coloris : de nombreux pigments naturels et adjuvants permettent de disposer d’une palette de coloris variée. Des enduits à base de terre sont également disponibles pour créer un effet « brut » et naturel : la gamme proposée par Akterre, se revendique prête à l’emploi et facile d’utilisation. N’hésitez plus !


Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur pour votre maison écologique parmi les revêtements muraux naturels, sachez que les fabricants de peinture vont tous évoluer vers des gammes allégées en solvant, législation drastique oblige.

Bedroom with wallpaper
Vous pouvez mixer les pans de murs en alternant peinture et papier peint

D’ici à quelques années, de plus en plus de peintures « vertes » seront disponibles sur le marché.

Et si actuellement aucun label « peinture écolo » n’existe, des indications sur le pot peuvent aider à orienter votre choix. Celles portant la marque NF Environnement ou Ecolab présentent par exemple de bonnes garanties en la matière. C’est le cas, par exemple, des peintures Gauthier et Guittet qui proposent des gammes de ce type. Une solution qui permet de disposer d’un produit performant en terme de décoration (couvrance, rendement, séchage, etc.) sans les inconvénients habituellement reprochés aux peintures : leur odeur accompagnée de solvants toxiques.

Et en plus, la gamme propose des coloris variés et donc un large choix : preuve qu’on peut faire beau et bien ! De son côté, Sigma Coating a lancé une nouvelle gamme – Ultimo – qui se distingue par un taux de composés organiques volatiles (COV) extrêmement bas : un argument de taille pour passer le virage législatif imposé par les directives européennes. Même chose chez Seigneurie et sa gamme Inotex qui franchira les barrières réglementaires avec brio mais surtout en beauté si l’on en juge par l’étendue de la gamme de couleurs. Alors la prochaine fois que vous repeindrez la chambre du petit dernier, laissez-vous donc tenter !


Et si vos murs vous semblent un peu trop sages, sachez que les papiers peints commencent aussi un virage écolo. C’est un peu plus long, mais l’on peut citer Graham et Brown et Farrow and Ball qui ont créé des papiers peints entièrement écologiques : le papier est issu de forêts éco-gérées, le film entourant les rouleaux et le carton d’expédition sont totalement biodégradables et les encres sans solvant.

Cerise sur le gâteau, les cinq gammes proposées par la marque ont été dessinées par des étudiants d’une très grande école de design britannique qui ont planché sur le thème de l’environnement. So british ! L’éco-conception c’est quoi au juste ?

Wall-paper is in a shop.

Eco-design et éco-conception désignent la même chose. Outre le fait d’être des mots à la mode, ils décrivent un produit qui a bénéficié lors de sa mise en oeuvre d’une conception visant à réduire son impact sur l’environnement, du début jusqu’à la fin de votre maison écologique …

Par exemple, pour un meuble fabriqué en bois : sont pris en compte la provenance du bois (forêts éco-gérées), la réduction des transports de la matière première (en distance et en temps), le procédé de fabrication (sont privilégiés ceux consommant et rejetant peu), l’emploi limité de solvants en phase de finition, la réduction de l’emballage et la possibilité de recyclage en fin de vie. Pour s’y retrouver dans cette jungle de nouveaux concepts, regardez l’étiquette : NF Environnement, PEFC (Pan European Forest Council) et FSC (Forest Stewardship Council) garantissent une éco-conception du produit qu’ils estampillent.