Quel isolant choisir pour des combles perdus ?

Raphaël Calorin

Publié le

quel isolant pour des combles perdus ?
Notez cet article

Isoler les combles perdus est une étape très importante dans le processus de rénovation ou de construction d’une maison. Il s’agit en effet de la principale source de déperdition thermique et contribue à réduire considérablement votre facture énergétique.

En fonction de vos besoins, plusieurs solutions existent pour isoler les combles perdus : laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose, polystyrène expansé ou encore polyuréthane. Si vous habitez a région, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise isolation Bretagne pour vous conseiller sur la solution d’isolation la plus adaptée à votre habitation.

Qu’est-ce qu’un comble perdu ?

Un comble perdu est une partie de l’habitation qui n’est pas aménageable car non accessible par sa hauteur et non habitable pour des raisons administratives.

Il se trouve entre les solives du toit et le plancher intérieur et sa réalisation prend souvent place pendant les travaux de construction d’une habitation.

Les objectifs de l’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus a pour but principal de limiter les ponts thermiques pour éviter toute fuite de chaleur vers l’extérieur. Elle doit être efficace et durable pour ne pas avoir à reprendre les travaux trop rapidement.

En complément, elle doit assurer une protection contre l’humidité et l’air pour préserver l’étanchéité et l’intégrité de la structure.

Le choix de l’isolant va conditionner le type de mise en œuvre et sa durabilité sur le long terme.

Sur le même thème :  Économies d'énergie : Comment l'isolation contribue à réduire vos factures ? Et à augmenter votre confort !

Quel isolant choisir pour isoler des combles perdus ?

Plusieurs matériaux peuvent convenir pour isoler des combles perdus, voici une liste des principaux isolants possibles :

  • La laine de verre : la laine de verre est un matériau très populaire pour l’isolation des combles perdus. Fabriquée à base de fibre de verre recyclée, elle offre une excellente résistance thermique et une bonne inertie thermique. De plus, elle est certifiée incombustible et totalement recyclable.
  • La laine de roche : la laine de roche est un isolant très isolant et robuste obtenu à partir de roches naturelles telles que l’argile, le calcaire et le basalt. Son coefficient R se situe autour de 4,5m².K/W et elle apporte une bonne protection contre les bruits extérieurs.
  • La ouate de cellulose : la ouate de cellulose est un matériau ignifugé composé à 100% de fibres de papier recyclées. Sa pose est rapide et simple, son coefficient R atteignant 5,7m².K/W. La ouate de cellulose est un produit écologique bénéficiant d’une certification « sans danger pour la santé ».
  • Le polystyrène expansé : le polystyrène expansé est fabriqué à partir de polystyrène pur expansé sous vide. Il est moulé en panneaux rigides qui offrent une résistance thermique intéressante et une hygrométrie faible. Cependant, il n’est pas recyclable et le recours à un professionnel est indispensable pour optimiser l’efficacité de son installation.
  • Le polyuréthane : le polyuréthane est un isolant très performant avec un coefficient R atteignant 8m².K/W. Il est utilisé pour les projets de rénovation et les constructions passives grâce à sa capacité à stocker la chaleur. Attention, son coût est relativement élevé et sa mise en œuvre requiert des connaissances spécifiques.
Sur le même thème :  Le toit végétalisé : Une isolation thermique performante et naturelle à découvrir

Comment choisir son isolant ?

Pour choisir le meilleur isolant pour vos combles perdus, il convient de prendre en compte plusieurs paramètres dont l’épaisseur, le type d’isolant, sa composition et sa facilité de mise en œuvre. Le type d’isolant est le plus important puisqu’il va déterminer le degré de performance et le temps de rentabilisation de votre investissement.

Quelques conseils utiles

  • Choisissez des produits certifiés NF, garantissant un contrôle qualité régulier et indépendant.
  • Optez pour un produit répondant aux normes européennes concernant les performances thermiques et acoustiques.
  • Comparez les différents produits disponibles pour trouver le meilleur rapport qualité-prix.
  • Privilégiez un produit à base de matériaux recyclés pour allier performance et respect de l’environnement.
  • Vérifiez si le produit sélectionné est adapté à la typologie de votre habitation et à votre budget.

Il est important de noter que certaines aides financières permettent de réduire le coût de l’isolation des combles perdus. Vous pouvez donc bénéficier d’un crédit d’impôt, d’une prime énergie ou encore de subventions régionales. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie afin de vous aider à financer votre projet d’isolation.

Isoler ses combles perdus constitue une source d’économies d’énergie considérable et permet de profiter d’un confort optimal.

Plusieurs solutions existent pour répondre à vos besoins et protéger votre habitation correctement. Une attention particulière devra être portée au type d’isolant, à sa composition et à sa facilité de mise en œuvre.

Sur le même thème :  Laine de roche vs. laine de verre : Quel est le meilleur isolant pour votre maison ?

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel et à vous renseigner sur les aides disponibles pour optimiser votre projet.

Raphaël Calorin
Partager l'article, ne gardez pas cette info pour vous ;)