Panneaux solaires : Comment vendre votre surplus d’électricité ?

Khaled

Notez cet article

De plus en plus de particuliers et entreprises investissent dans des installations solaires pour réduire leur facture énergétique et participer à la transition énergétique. Si vous avez opté pour une installation photovoltaïque, il est probable que vous produisiez également un surplus d’électricité. Comment vendre ce surplus ? Quelles sont les démarches à suivre ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

L’autoconsommation et la vente de surplus d’électricité

Installer des panneaux solaires chez soi permet de produire sa propre électricité grâce à l’énergie solaire. On parle alors d’autoconsommation. Toutefois, en fonction de la taille de votre installation et de vos besoins énergétiques, votre production peut dépasser largement votre consommation. Le surplus d’électricité ainsi généré peut être vendu sur le réseau national pour apporter une source de revenus complémentaires tout en contribuant à augmenter la part des énergies renouvelables dans la production globale d’électricité.

Les étapes pour vendre son surplus d’électricité

Choisir un type de contrat

Pour vendre votre surplus d’électricité, vous devez conclure un contrat avec un acheteur, généralement un fournisseur d’énergie. En France, deux types de contrats s’offrent à vous :

  • Le contrat d’obligation d’achat  : ce type de contrat est proposé par les fournisseurs historiques, tels qu’EDF et ses filiales, ainsi que par certaines entreprises locales de distribution. Il vous permet de revendre la totalité de votre électricité photovoltaïque produite ou seulement le surplus.
  • Le contrat d’achat en complément de l’autoconsommation : ce contrat implique que vous consommez une partie de votre production solaire et revendez uniquement le surplus d’électricité. Ce type de contrat est disponible auprès de nombreux fournisseurs d’énergie, y compris certains concurrents des fournisseurs historiques.
Sur le même thème :  Installation de panneau solaire : quelle est la règlementation en vigueur ?

Choisir un tarif d’achat

Le tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque varie selon plusieurs critères, notamment :

  • La puissance de votre installation (exprimée en kilowatts crête – kWc)
  • L’année de mise en service de votre installation
  • Le lieu où est installé le panneau solaire (toiture, intégration au bâti…)

Il est recommandé de consulter les sites des fournisseurs d’énergie afin de comparer les tarifs proposés et de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins et à vos attentes en termes de rémunération pour votre surplus d’électricité produite.

Effectuer les démarches administratives et techniques

Pour vendre votre surplus d’électricité, vous devez réaliser plusieurs démarches :

  1. Répondre à l’appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) si votre installation a une puissance supérieure à 100 kWc. Cela consiste en un dépôt des candidatures dans le cadre de procédures bien précises afin de bénéficier du tarif d’achat le plus avantageux.
  2. Demander le raccordement au réseau local de distribution en remplissant un formulaire de demande auprès du gestionnaire du réseau. Celui-ci étudiera les conditions techniques de raccordement, établira un devis et réalisera les travaux de raccordement après votre acceptation.
  3. Souscrire un contrat d’achat avec un fournisseur d’énergie, soit pour la totalité de la production, soit pour le surplus uniquement (en cas d’autoconsommation).
  4. Déclarer votre installation photovoltaïque auprès des services fiscaux et de la Mairie, notamment pour l’exonération partielle ou totale de la taxe foncière.
Sur le même thème :  Tout savoir sur le carport solaire : fonctionnement, avantages et inconvénients

Les avantages financiers de la vente de surplus d’électricité

En revendant votre surplus d’électricité, vous pouvez espérer obtenir plusieurs avantages financiers :

  • La génération de revenus additionnels grâce à la vente de ce surplus : le montant dépendra du tarif d’achat que vous aurez négocié avec votre acheteur, ainsi que de la quantité d’électricité effectivement vendue.
  • L’allègement de votre facture énergétique, puisque vous autoconsommez une partie de la production solaire et limitez ainsi le recours à l’énergie provenant du réseau national.
  • La contribution à la transition énergétique et au développement des énergies renouvelables en mettant sur le marché de l’électricité propre. Cela peut vous permettre d’obtenir des crédits d’impôt, subventions ou autres aides financières réservées aux propriétaires d’installations photovoltaïques.

Pour aller plus loin : optimiser sa production solaire pour maximiser son surplus

Si vous souhaitez maximiser votre surplus d’électricité afin d’en tirer le meilleur parti financier, voici quelques conseils :

  • Optimiser l’orientation et l’inclinaison de vos panneaux solaires pour obtenir une production maximale dans les heures où vous consommez peu ou pas d’énergie.
  • Adapter et répartir vos besoins énergétiques en fonction de la disponibilité de l’énergie solaire (exemple : programmer les appareils électroménagers pendant la journée).
  • Favoriser les équipements économes en énergie, qui vous permettront de consommer moins tout en autoconsommant davantage.
  • Envisager l’installation d’un système de stockage d’énergie (batteries), qui peut être utilisé pour stocker l’énergie excédentaire produite et l’utiliser lorsqu’il y a une demande supérieure à la production solaire.
Sur le même thème :  Guide complet : Combien de panneaux solaires pour 6kW ?

Ainsi, vendre son surplus d’électricité solaire peut représenter un véritable intérêt économique pour les particuliers et les entreprises. En suivant les démarches expliquées précédemment et en optimisant sa production, il est possible de bénéficier d’avantages financiers tout en participant à la transition énergétique et au développement des énergies renouvelables.

Khaled
Partager l'article, ne gardez pas cette info pour vous ;)