Isolation des portes : En finir une bonne fois pour toutes avec les courants d’air froids !

Raphaël Calorin

Publié le

5/5 - (1 vote)

L’isolation des portes est une solution efficace pour lutter contre les courants d’air froid dans votre maison. En améliorant leur isolation, vous pourrez non seulement profiter d’un meilleur confort thermique mais aussi réaliser des économies d’énergie significatives. Mais quelles sont les techniques pour bien isoler vos portes et ainsi stopper les courants d’air froid ? Cet article vous présente différentes méthodes à utiliser.

Le diagnostic et le choix des matériaux

Avant de commencer, il est nécessaire d’identifier les zones où les courants d’air s’introduisent dans votre maison. Pour cela, effectuez un diagnostic précis en vérifiant l’état général des joints, la structure des portes et les éventuels espaces au niveau du sol.

Ensuite, choisissez les matériaux adéquats pour l’isolation :

  • Les joints d’étanchéité : en caoutchouc, en mousse ou en silicone, ils assurent une bonne étanchéité entre la porte et le dormant (le bâti)
  • Les bandes adhésives en V : elles se collent sur les montants de la porte et assurent une meilleure étanchéité
  • Les bas de porte automatiques : ce dispositif se fixe sur la partie inférieure de la porte et bloque les courants d’air lorsqu’elle est fermée
  • Les rideaux thermiques : faciles à mettre en place, ils constituent une barrière visuelle et physique contre les courants d’air
Sur le même thème :  Comment réduire la consommation d'un sèche-linge ?

La mise en œuvre de l’isolation des portes

Maintenant que vous avez identifié les points où les courants d’air s’introduisent et sélectionné les matériaux adaptés, il est temps de passer à la mise en œuvre de ces solutions :

Joints d’étanchéité

Les joints assurent une étanchéité entre le dormant et l’ouvrant de vos portes. Pour bien poser un joint :

  1. Déterminez la largeur et la hauteur du joint nécessaire pour votre porte
  2. Nettoyez soigneusement la surface d’accueil du joint sur le dormant
  3. Coupez le joint aux dimensions correspondantes avec un cutter ou des ciseaux et retirez les parties usées si besoin
  4. Collez ensuite le joint neuf, en commençant par les angles, sur le dormant
  5. Assurez-vous que le joint est bien collé en appuyant dessus et en maintenant les extrémités pendant quelques instants

Bandes adhésives en V

Les bandes adhésives en V se fixent sur les montants et sont idéales pour améliorer l’étanchéité sur une partie spécifique de la porte. Pour les installer :

  1. Mesurez la longueur de bande nécessaire en prenant en compte les dimensions de la porte.
  2. Nettoyez soigneusement les montants de la porte, pour assurer une bonne adhérence de la bande.
  3. Décollez la protection du côté adhésif et positionnez la bande le long des montants en appuyant bien pour l’appliquer correctement.

Bas de porte automatiques

Ces dispositifs s’installent sur la partie inférieure de la porte et permettent de bloquer les courants d’air lorsque la porte est fermée. Pour les poser :

  1. Mesurez la largeur de votre porte et découpez le bas de porte à la taille correspondante.
  2. Alignez-le contre le bas de la porte, assurez-vous qu’il touche bien le sol et repérez les points de fixation.
  3. Vissez ensuite le bas de porte sur celle-ci, en veillant à ce qu’il soit parfaitement à niveau et ajusté au sol.
Sur le même thème :  Isolation en urgence pour l'hiver 2023 : Que faire lorsque le froid est déjà là ? Il n'est pas trop tard

Rideaux thermiques

Pour limiter les courants d’air froid provenant des portes extérieures, vous pouvez aussi opter pour la mise en place de rideaux thermiques :

  1. Choisissez un rideau dont les dimensions correspondent à celles de la porte.
  2. Installez une tringle à rideaux au-dessus de la porte et suspendez-y le rideau thermique.
  3. Assurez-vous que le rideau recouvre entièrement la surface de la porte lorsqu’il est tiré.

Le renforcement de la structure des portes

Si malgré ces mesures d’isolation, vous ressentez toujours des courants d’air froid, il est possible que votre porte présente un problème structurel. Pour y remédier :

  • Vérifiez l’état des charnières et ajustez-les si besoin pour assurer une fermeture correcte de la porte.
  • Inspectez l’étanchéité autour des vitrages dans le cas d’une porte-fenêtre : remplacez les joints de calfeutrage si nécessaire.
  • Envisagez éventuellement de remplacer votre porte par un modèle plus isolant, notamment si elle est ancienne ou en mauvais état.

L’isolation des portes est donc un moyen efficace de lutter contre les courants d’air froid qui peuvent nuire à votre confort et augmenter vos dépenses énergétiques. En mettant en œuvre les solutions présentées dans cet article, vous pourrez améliorer l’isolation de vos portes et ainsi profiter d’un meilleur confort thermique chez vous.

Raphaël Calorin
Les derniers articles par Raphaël Calorin (tout voir)
Sur le même thème :  Comprendre le bilan énergétique de sa maison et comment l'améliorer
Partager l'article, ne gardez pas cette info pour vous ;)