Lutte contre les ponts thermiques : Quelles sont les solutions les plus efficaces ?

Khaled

5/5 - (1 vote)

Les ponts thermiques sont responsables de près de 5 à 10 % des pertes de chaleur dans une maison. Ces zones de faiblesse thermique, situées dans la structure du bâtiment, créent des points froids et favorisent les infiltrations d’air, entrainant ainsi une déperdition énergétique importante et un inconfort pour les occupants. Dans cet article, nous vous présentons les meilleures solutions pour lutter contre les ponts thermiques et améliorer la performance thermique de votre habitation.

Identifier les sources de ponts thermiques

Pour lutter efficacement contre les ponts thermiques, il est essentiel de connaître leur origine et de détecter les zones concernées dans votre logement. Les ponts thermiques sont généralement localisés :

  • Au niveau des jonctions entre différents matériaux (murs, planchers, toitures…)
  • Sur les murs extérieurs en contact avec l’extérieur ou le sol
  • Autour des fenêtres et portes
  • Dans les coins de la structure du bâtiment (angle intérieur, balcon…)
Sur le même thème :  10 Conseils simples pour économiser des centaines d'euros sur votre chauffage cet hiver

Une fois les sources de ponts thermiques identifiées, plusieurs solutions peuvent être envisagées pour y remédier.

Traitement des ponts thermiques dans les murs

Isolation par l’extérieur (ITE)

L’isolation par l’extérieur consiste à envelopper le bâtiment d’un isolant continu qui a pour objectif de réduire la déperdition énergétique liée aux ponts thermiques. Cette technique permet une isolation complète et homogène du bâtiment tout en conservant l’inertie des murs, ce qui favorise un confort thermique optimal aussi bien en hiver qu’en été.

Isolation par l’intérieur (ITI)

L’isolation par l’intérieur est une solution moins coûteuse que l’ITE, mais elle présente également quelques inconvénients. En effet, contrairement à l’ITE qui supprime les ponts thermiques structurels, l’ITI ne fait que les limiter car il subsiste des zones non isolées (jonctions mur/plancher ou mur/toiture). Il est donc essentiel d’améliorer l’étanchéité à l’air et de traiter les zones sensibles pour optimiser l’efficacité de cette technique.

Traitement des ponts thermiques au niveau des planchers

Isolation des planchers bas

L’isolation des planchers bas, c’est-à-dire ceux en contact avec le sol, est primordiale pour lutter contre les ponts

thermiques. Plusieurs techniques existent :

  • La pose d’un isolant sur la dalle béton, recouvert d’une chape ou d’un plancher
  • L’utilisation d’un hérisson ventilé : mise en place d’un lit de cailloux avec un feutre géotextile et une couche d’isolant
Sur le même thème :  Isolation des portes : En finir une bonne fois pour toutes avec les courants d'air froids !

Isolation des planchers intermédiaires

L’isolation des planchers intermédiaires est également importante pour réduire les déperditions thermiques et améliorer le confort acoustique. Deux solutions peuvent être envisagées :

  • La pose d’un isolant sous le plancher par fixation ou suspension
  • La création d’une chape isolante sur les planchers existants

Traitement des ponts thermiques au niveau des toitures et combles

Isolation de la toiture par l’extérieur (sarking)

Le sarking est une technique d’isolation par l’extérieur qui consiste à poser un isolant rigide en continu sur la charpente, avant de mettre en place la couverture. Cette méthode supprime les ponts thermiques et offre une isolation performante et homogène.

Isolation des combles perdus et aménagés

Les combles sont responsables d’une grande partie des pertes de chaleur dans une habitation. Une bonne isolation des combles permet donc de limiter les ponts thermiques et d’améliorer significativement la performance énergétique globale. Plusieurs matériaux isolants peuvent être utilisés :

Traitement des ponts thermiques au niveau des menuiseries

La pose de fenêtres et portes à haute performance énergétique est essentielle pour lutter contre les ponts thermiques. Optez pour des menuiseries disposant d’un label « Certifié CSTB » ou « Acotherm », garantissant une isolation thermique et acoustique optimale.

Sur le même thème :  Le toit végétalisé : Une isolation thermique performante et naturelle à découvrir

Amélioration de l’étanchéité à l’air

L’étanchéité à l’air joue un rôle clé dans la lutte contre les ponts thermiques. Il est donc primordial de mettre en œuvre des solutions qui permettent d’améliorer cet aspect :

  • Mise en place d’une membrane d’étanchéité à l’air à l’intérieur du bâtiment
  • Jointoiement des menuiseries, plinthes et conduits électriques
  • Installation d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) pour renouveler efficacement l’air intérieur

En appliquant ces solutions adaptées aux différentes sources de ponts thermiques dans votre habitation, vous contribuerez à améliorer sensiblement la performance thermique globale et assurerez un confort optimal pour les occupants.

Khaled
Partager l'article, ne gardez pas cette info pour vous ;)