Poser une corniche au plafond

Poser une corniche au plafond

Les petits détails qui font la différence s’identifient bien en matière de décoration d’intérieur. C’est pour cela que les corniches ornent merveilleusement bien vos plafonds. Pour qu’elles assurent le rôle qui leur est attribué, les corniches doivent être bien placées. Comment alors procéder à leurs installations ? Explications

Le choix de la corniche

Une corniche est la partie saillante qui couronne un édifice. Elle est placée horizontalement de façon à surplomber le plafond et le mettre en relief.

Il existe plusieurs types de corniches. Les plus répandues sont les corniches en polystyrène et celles en plâtre. Toutefois, les corniches en bois et en polyuréthane sont aussi tendance.

Par ailleurs, les corniches se déclinent aussi sous différents styles personnalisables suivant vos goûts et vos aspirations comme vous pouvez le voir ici.

Ce sont alors ces deux paramètres qui conditionnent principalement le choix d’une corniche.

Il faut savoir que les corniches offrent un côté raffiné à votre immobilier, et apportent un caractère distingué et élégant à votre décoration.

Architecture, the central courtyard of a tall historic building, windows and cornicing.

Les préalables à la pose de la corniche

La pose de corniche se passe en trois temps. Les travaux commencent alors par des préalables nécessaires qui permettent la bonne réalisation des tâches.

Les prises de mesures

Les mesures conditionnent l’achat des moulures. Car les mouleurs vont couvrir tout le pourtour de la pièce, le défaut de mesure risque de faire tache en matière d’esthétisme.

Généralement, la longueur d’une corniche est de 2m. Et suivant la configuration des pièces, il faut prévoir plusieurs corniches. Pour ne pas se tromper, il importe de faire un petit calcul de primaire.

Pour commencer, il faut mesurer la longueur et la largeur du plafond à décorer à l’aide d’un mètre ruban. Il faut être bien précis. Par la suite, il faut calculer le périmètre de votre plafond en utilisant la formule (Longueur + largeur) x 2.

Le résultat doit être divisé par la longueur d’une pièce de corniche, soit 2m généralement. Cela permet de connaître le nombre de morceaux de corniche nécessaire pour tout le pourtour.

Pour les plus habiles, il est possible de couper les corniches pour former les angles du plafond. Mais l’achat de corniches d’angle en est une alternative.

Il est plus judicieux de prévoir un nombre supplémentaire de pièces ou de morceaux de corniches afin de pallier les éventuelles erreurs.

Les mesures conditionnent l’achat des moulures
Les mesures conditionnent l’achat des moulures

Le nettoyage

La surface de travail doit toujours être sèche, mais surtout propre. Si le plafond est alors fraîchement peint, il n’y a pas de soucis. Par contre, s’il est en piteux état, il est préférable d’y remédier. Entre les réparations et le nettoyage, le second est plus à la portée de tous car il est facile à faire.

Le nettoyage se fait facilement avec de l’eau savonneuse, un savon de Marseille ferait très bien l’affaire, de quelques frottements et d’un rinçage. À l’aide d’une éponge imbibée d’eau, il faut faire mousser le savon et étaler sur la parie du mur et du plafond où ma corniche sera installée. Il ne suffit plus que de rincer à l’eau claire.

Vous aurez besoin de monter sur une échelle ou un escabeau. Il faut alors veiller à toutes les mesures de sécurité nécessaires.

La pose proprement dite

La pose d’une corniche peut se faire de deux manières suivant le type choisi. Il y a la technique du collage et celle du perçage. Mais dans tous les cas, il faut toujours commencer par les angles.

La pose au niveau des angles

La pose des angles est très difficile. Cela requiert d’emblée une prise de mesure des angles à l’aide d’une équerre.

Si les angles des murs sont de 90°, il suffit de poser une corniche dans la boite à onglets, de faire une coupe à 45°et de poncer ce bout. Les morceaux sciés s’emboiteront facilement en prenant un angle de coupe opposé à la première.

Dans le cas où les angles des murs ne sont pas droits, il faut prendre les références pour en faire un schéma et découper les corniches. Pour cela, il faut commencer par repérer les points de rencontre de la corniche, en faire faire un traçage au crayon, et calquée la découpe avec ce dernier.

Pour les corniches en polystyrène

Ce type de corniche se pose par collage. Il suffit de se munir d’un pistolet à colle, en déposer sur le long de la corniche, du côté mur et plafond, et bien étaler. Par la suite, il faut bien positionner la corniche et puis appuyer pour l’adhérence. Un délai d’attente doit être observé pour la fixation.

Pour les corniches en polyuréthane ou plâtre

Ces deux types de corniches se posent aussi par système de collage. Mais il faut cependant une colle spécifique, à savoir : une colle néoprène pour un double encollage. Il faut reprendre les mêmes gestes que précédemment, mais aussi en mettre sur le mur et le plafond. Ce n’est que par la suite que la bande de colle néoprène doit être posée. Il faut attendre que la colle sèche complètement avant le positionnement et le pressage.