Que faut-il savoir avant d’acheter un abri de jardin ?

Abri de jardin

Les abris ne se cachent plus au fond du jardin. Que ce soit pour ranger sa tondeuse à gazon, pour servir d’atelier ou de chambre d’appoint, il y a un abri de jardin pour chaque fonction et chaque environnement. Et ils sont beaux !

Atelier, range-outils couvert, garde-fruits, extension de la maison… Désormais, les abris de jardin se déclinent dans toutes les tailles et dans (presque) tous les matériaux, pour répondre à toutes les envies ou nécessités.

Les plus petits se feront discrets dans un coin du jardin, les plus imposants trôneront au milieu de la pelouse…

Devant l’étendue des possibilités, il est important de prendre le temps de réfléchir. Démarches, choix des matériaux et des accessoires, personnalisation… L’achat et la construction d’un abri de jardin peuvent en effet très vite tourner au casse-tête. Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les abris de jardin.

Hangar de stockage d'outils de jardinage dans la cour de la maison sur fond d'arbres verts.

Avant l’achat

Parce que la maison où l’on habite fait souvent partie d’un ensemble (résidence, lotissement…), on n’est pas toujours libre de faire ce qu’on veut dans son abri de jardin !

Avant de commencer les travaux de construction, informez-vous sur les règles édictées par la mairie de votre commune ou votre copropriété.

Pour éviter tout faux-pas, il est en effet plus prudent de vous renseigner sur les restrictions concernant la forme de l’abri, les matériaux, la couleur des peintures…

Attention, la législation peut aussi varier d’une commune à l’autre.
Ensuite, la taille de votre abri va déterminer le type de démarche que vous aurez à effectuer. Sachez que les abris de jardin de 2 m2 dont la hauteur ne dépasse pas 1,50 m ne nécessitent aucune démarche en mairie.

Ceux dont la superficie est comprise entre 2m2 et 20 m2 doivent font tout simplement l’objet d’une déclaration de travaux en mairie. Au-delà de cette taille, l’obtention d’un permis de construire est obligatoire (article L du code de l’urbanisme).

Et si vous décidez d’implanter votre abri de jardin sur un terrain où ne se trouve aucune habitation, vous devrez obtenir un permis de construire, quelle que soit la taille de votre abri. La toute première question à vous poser concerne l’usage auquel vous allez destiner cet abri.

Garage à vélos ou chambre d’appoint, il est bien certain que la superficie ne sera pas la même selon que vous envisagez un lieu de rangement ou un endroit où passer du temps. Et la taille d’un abri va conditionner les travaux à entreprendre : à partir de 14 m2, la pièce peut tout à fait devenir un lieu de vie régulier ou occasionnel (studio de musique, atelier de peinture, maisonnette pour les enfants, cuisine d’été…).

N’oubliez pas non plus la hauteur sous faîtage, car une hauteur minimale de 2,20 m est nécessaire pour circuler librement à l’intérieur.
Bien sûr, vous avez réfléchi à l’endroit où implanter votre abri de jardin.

abri de jardin moderne toit en pente
abri de jardin moderne avec toit en pente

Mais avez-vous songé à la place qui sera nécessaire pour le montage ? Mieux vaut prévoir un espace dégagé autour de l’emplacement de l’abri pour pouvoir assembler les pièces sans être gêné(e), d’autant que le problème risque de se poser aussi si vous faites appel à un professionnel pour effectuer le montage.

Si vous hésitez quant au choix de l’endroit où installer votre abri, le bon truc consiste à prendre en photo votre jardin et de la montrer au revendeur auquel vous vous adressez.

Mieux vaut parfois l’avis d’un professionnel… Hormis ces considérations d’ordre pratique, mieux vaut éviter les endroits fortement exposés au vent (comme le sommet d’une petite hauteur…).


Évitez également de construire votre abri de jardin sous un arbre, même si cela vous paraît romantique : les feuilles mortes peuvent obstruer les gouttières, certains arbres causent bien des salissures (avec des coulures de sève ou de résine par exemple). Veillez également à l’orientation des lieux pour profiter au mieux du soleil.

Votre jardin le vaut bien !

Avant de vous mettre à la recherche du plus bel abri pour votre jardin, il reste encore un détail à régler.

Pour des raisons de stabilité et d’étanchéité, il est vivement conseillé de doter un abri de fondations. Seuls les petits espaces peuvent être construits à même le sol.

Pour des constructions plus imposantes, vous avez le choix entre plate-forme en bois, kit d’ancrage (pour des abris de taille relativement modeste), chape de béton ou encore pose de parpaings.

Ou bien, si vous préférez l’esprit « cabane », vous pouvez opter pour une construction sur pilotis, ce qui vous offrira une vue inédite sur votre jardin !
Voilà, vous pouvez désormais vous consacrer au choix des matériaux et de la forme de votre cabanon. Minichalet en pin ou poolhouse moderne, les offres des fabricants n’ont jamais été aussi larges.

Et selon vos goûts esthétiques et le style de votre maison, vous avez le choix entre les abris de jardin à toit en pente, de style classique et les abris à toit plat, plus contemporains.

Comme il n’est pas question d’avoir l’abri de Monsieur et Madame Tout-le-Monde, l’article suivant vous dit tout sur les particularités de chaque matériau et sur les possibilités de personnalisation : Quel matériau pour mon abri de jardin ? Parce que votre le jardin le vaut bien !