Ombrières photovoltaïques : quelles sont les obligations pour les parkings des professionnels en 2023

Ombrières photovoltaïques : quelles sont les obligations pour les parkings des professionnels en 2023

Vous en avez peut-être entendu parler : les ombrières photovoltaïques vont devenir obligatoires d’ici juillet 2023 sur les parkings gérés par des professionnels. De quoi inquiéter les chefs d’entreprise sur ces installations gigantesques certes, mais ô combien nécessaires face aux changements climatiques. La production d’énergie qui découle de ce nouvel équipement sera précieuse pour le fonctionnement des entreprises. On démêle le faux du vrai sur cette obligation bientôt mise en place.

Comment fonctionnent les ombrières photovoltaïques ?

Comment les ombrières photovoltaïques fonctionnent-elles ?
Comment les ombrières photovoltaïques fonctionnent-elles ?

Les ombrières photovoltaïques sont en fait des PV (panneaux photovoltaïques) constitués de cellules photovoltaïques individuelles, fabriquées à partir de matériaux spéciaux, notamment le silicium. Ces matériaux sont capables d’absorber la lumière du soleil pour la convertir en électricité. Sachez que plus les ombrières photovoltaïques sont riches en cellules, plus elles produisent d’électricité. Cela prend aussi en compte d’autres critères comme :

  • le nombre total de panneaux
  • l’inclinaison des panneaux
  • l’ensoleillement de la zone

L’électricité produite par une cellule photovoltaïque est aussi appelée courant continu. Pour que l’électricité produite par les ombrières photovoltaïques soit utilisée, elle doit d’abord être convertie en courant alternatif à l’aide d’un dispositif appelé onduleur.

Puisque les ombrières photovoltaïques seront prochainement obligatoires sur les parkings, il convient de contacter un bureau d’étude spécialisé en ombrière pour étudier les possibilités d’installations. Et oui, la pose d’ombrières photovoltaïques ne s’improvise pas !

Quels sont les avantages des ombrières photovoltaïques ?

L'installation des ombrières photovoltaïques sera obligatoire à partir d'une certaine superficie de parking.
L’installation des ombrières photovoltaïques sera obligatoire à partir d’une certaine superficie de parking.

Si certains professionnels affirment qu’une telle installation défigure le paysage des parkings (!), il s’avère que les ombrières photovoltaïques ont un réel avantage. Contrairement à d’autres types de panneaux solaires, les ombrières photovoltaïques ne sont pas les plus couteuses, tant à la production qu’à l’installation. Rassurez-vous, leur installation est rapidement rentabilisée !

Et oui, l’énergie solaire devenant de plus en plus populaire, les ombrières photovoltaïques jouent un rôle capital dans la quête de sources d’énergie renouvelables et préservatrices de l’environnement.

Ces dispositifs sont robustes et perdurent dans le temps. Ils ne nécessitent pas un entretien courant, seulement régulier pour vérifier qu’ils ne se détériorent pas avec les saletés accumulées.

Installation d’ombrières photovoltaïques sur les parkings : que dit la législation ?

Le gouvernement français a décidé d’investir 9 milliards d’euros pour accélérer le développement des énergies renouvelables. Un vaste enjeu qui a mené à l’élaboration d’un projet de loi qui impose, notamment aux grandes surfaces de type Leclerc, Auchan, Carrefour, que les parkings et les toits, soient recouverts de panneaux solaires.

Qui est réellement concerné par ce nouveau dispositif, appliqué en juillet 2023 ? Les installations pour lutter contre le réchauffement climatique débarquent au plus près du quotidien des Français. Le gouvernement s’efforce d’accélérer le passage aux énergies renouvelables et propose une solution radicale. Les entreprises possédant un parking de plus de 2500 m2 sont donc obligées d’installer des ombrières photovoltaïques. Cela concerne les propriétaires d’hypermarchés, de centres commerciaux et même des aéroports. Si vous êtes dans cette situation, vous devrez donc entreprendre les démarches pour mettre en place ces installations.

Vous vous exposez à une amende en cas de non-conformité.
Vous vous exposez à une amende en cas de non-conformité.

Petite nuance tout de même. Si l’article 11 du projet de loi relatif à l’accélération des énergies renouvelables est validé par l’hémicycle depuis début novembre, l’équipement pourra se faire progressivement. L’idée est d’amorcer la transition énergétique. Voici le délai imposé par cette nouvelle loi :

  • parkings jusqu’à 400 places : délai de 5 ans
  • parkings de plus de 400 places : délai de 3 ans

Si vous n’êtes pas en conformité avec la loi à cette date (donc 2026 ou 2028 selon la situation), vous vous exposez à une lourde amende. Elle dépend bien évidemment de la surface du parking en question. Pour un parking de 2500 m2, l’amende est d’environ 50 000€.

Sachez que les ombrières photovoltaïques pourront être disposées seulement sur la moitié de la surface du parking ou du toit du lieu concerné.