Comment bien faire le balisage d’un chantier mobile ?

signalisation chantier mobile

Généralement, on trouve très souvent les chantiers lors des changements sur la route, des perceptions différentes et surtout des modifications en ce qui concerne les véhicules pour limiter leu vitesses. Il est nécessaire de bien signaler pour obtenir la meilleure visibilité et sécurité. Afin de marquer au mieux les sites fixes, il existe plusieurs solutions pour faire la signalisation en utilisant plusieurs sortes de balises, et c’est de ce dont on va parler dans cet article. Découvrez tout cela avec nous.

Qu’est-ce qu’un chantier mobile ?

Il faut tout d’abord savoir qu’il y a deux types de chantier. Le chantier temporaire et le chantier mobile. Il s’agit du chantier fixe pour le chantier mobile qui est un chantier qui se déplace progressivement et à une vitesse qui a plus de 10 kilomètre par heure. Cela dépend du chantier et du type de modification et des travaux qui doivent être réalisés.

Il faut également savoir que chaque chantier a sa propre balise de signalisation, car chaque type a ses propre signalisations qui doivent se faire. Il faut donc faire la différenciation entre ces deux types de chantier pour savoir quelle balise il faut utiliser.

Ces balises ont deux rôles principaux qui sont les suivants :

  • avertir le conducteur de véhicule des travaux et le protéger ;
  • protéger les personnes qui travaillent sur ce chantier.

Avant, donc, de commencer les travaux, un ordre de circulation doit être émis pour savoir ce qui doit être utilisé en termes des différentes signalisations permanentes (limitation de vitesse, pas de dépassement, arrêt, etc.)

Les différents types de panneaux pour un chantier mobile

Il y a plusieurs types de panneaux qui doivent être utilisés pour faire la signalisation. Chaque panneau a son propre rôle et sa propre utilité. Nous retrouvons en premier lieu :

  • le panneau AK5 (travaux) : c’est un panneau qui est utilisé pour délimiter le périmètre des travaux afin de protéger les personnes travaillant dans ce chantier et également les piétons ou les véhicules qui doivent traverser ce périmètre ;
  • le panneau B31 : c’est une balise qui se met avant le chantier de quelque mètres afin de prévenir qu’il y a la présence d’un chantier. Malheureusement, ce panneau est bien trop souvent oublié, mais il doit être obligatoirement placé ;
  • le panneau de limitation de vitesse : ce panneau est dédié principalement aux conducteurs de véhicules pour signaler qu’il doivent respecter une certaine vitesse et qu’ils ne doivent pas la dépasser. Ceci dans le but de les protéger et protéger les personnes qui travaillent sur ce chantier.

Enfin, il faut savoir que pour choisir la bonne balise, il faut connaître le type de travaux à faire sur le chantier et le type du chantier lui-même. Comme nous l’avons cité précédemment, il y a deux types de chantiers et chaque chantier nécessite une balise propre à lui. Il ne faut pas oublier que ces balises ont une grande importance dans la protection des individus contre tous types d’accidents et pour le bon déroulement des travaux de chantier, bien évidement. Il faut également veiller à bien respecter ces balises (tout ce qui concerne la limitation de vitesses et autres).

Comment effectuer un balisage de chantier mobile ?

Manchester, UK - 10 May 2017: Warning Sign At Road Works On Manchester Street
Manchester, UK – 10 May 2017: Warning Sign At Road Works On Manchester Street

Pour faire un balisage d’un chantier mobile, il faut respecter les points suivants :

  • en premier lieu, il faut placer les différents panneaux tout en respectant les distances émises ;
  • ensuite, il faut faire la délimitation du périmètre avec le panneau K5a ;
  • pour bien délimiter le périmètre, il faut placer des bandes de signalisation ;
  • il faut mettre les séparateurs de voies K16. Ces derniers permettent la fermeture de certaines voies nécessitant des travaux. Ceci peut se faire en fermant certaines voies et d’en ouvrir d’autres pour éviter la circulation ;
  • il faut mettre des balises d’alignement avec les couleurs blanche et rouge pour qu’elle soient visibles ;

Voici les éléments les plus importants qu’il ne faut pas négliger lors d’un balisage de chantier. Cela dit, vous pouvez ajouter d’autres éléments qui peuvent vous aider à renforcer au mieux votre chantier mobile, comme : la barrière de sécurité, le piquet de chantier, les signalisations lumineuses, etc.

Voilà donc, vous êtes désormais un expert dans les balises de chantier. Pour choisir les meilleures balises, il faut connaître les besoins de vos travaux de chantier pour protéger au mieux les travailleurs et les passants.